Axel Vannier Photographe

Portrait intime femme foret parc lumiere naturelle

Les 10 fausses bonnes raisons de ne pas faire une seance de portraits intimes a Versailles

La décision de réaliser une séance de portraits intimistes peut être difficile à prendre, car nous sommes tous influencés par certaines croyances que nous avons développées, par le regard des autres parfois, le nôtre souvent. Ce qui est sûr, c’est que c’est une décision hautement personnelle, et qu’il est normal d’hésiter avant de franchir le pas.

J’ai déjà parlé des raisons de faire ce type de séance ici Les 10 raisons de réaliser une séance de portraits intimistes à Versailles, je voudrais maintenant te parler des freins que l’on peut avoir, et t’aider à y voir plus clair afin de faire ton propre choix en conscience.

Les idées préconçues

Il faut être Top Model ou mannequin pour poser

C’est je pense l’idée la plus répandue, et probablement une des plus fausses aussi. C’est vrai que l’image qui nous est renvoyée par les médias auxquels nous sommes exposés au quotidien véhicule en grande partie cette idée, et alimente cette croyance que l’on finit par intégrer. Mais il faut bien avoir en tête que tout ce que nous voyons a un objectif bien précis : nous vendre quelque chose, et surtout le vendre au plus grand nombre ! Ceci conduit à utiliser des « standards » pour que le message puisse plaire au plus grand nombre de personnes. Donc même si les choses ont évolué depuis quelques années, que ce soit les situations, les personnes, … on reste sur des schémas très stéréotypés.

Bref, ce qui nous est renvoyé ne sont que des clichés, et ils ont la vie dure.

Et si maintenant on revient à ce qui nous intéresse, les séances de portraits intimes, quel est l’objectif de ce type de séance ? Et bien absolument pas de vendre quelque chose ! Le but ici est de prendre le temps de se reconnecter à soi-même, à son corps et son image, de vivre un moment hors du temps rien que pour soi. Le fait d’avoir telle ou telle caractéristique physique n’entre absolument pas en ligne de compte, puisqu’il n’y a aucune comparaison à faire ni aucune performance à atteindre.

D’ailleurs si tu es en train de lire cet article, tu es forcément passé devant quelques photos sur mon site. Je vais te faire une confidence, (oui, tu me vois venir :-)) aucune des personnes qui ont accepté que je partage ces photos n’est mannequin ni top model ! Est-ce que cela empêche d’avoir de magnifiques photos ? Pas du tout (oui, je me lance des fleurs au passage :-p) !

Bref, rasssure-toi. Tu n’es ni mannequin ni top model, et c’est très bien comme ça ! Je suis là pour te faire passer un moment extra-ordinaire au sens propre, qui sort de l’ordinaire, je suis là pour te sublimer à travers mes photos, et aucune caractéristique physique n’est requise pour réaliser une séance de portraits intimes.

Il faut avoir un Ego gros comme ça pour poser

Là, c’est moins quelque chose que l’on voit dans les medias, mais pourtant qu’est-ce que j’ai pu l’entendre !!! Lorsque j’ai décidé de me reconvertir professionnellement, et surtout lorsque c’est devenu une évidence pour moi que je souhaitais aller vers les portraits intimes, j’en ai parlé à tout mon entourage, plus ou moins proche. Et j’ai été presque “choqué” de voir à quel point cette croyance était ancrée chez beaucoup de personnes. Mais j’ai surtout compris à quel point il peut être difficile de se rendre compte que la démarche de réaliser une séance de portraits intimes est tout sauf narcissique. Et donc à quel point il peut être difficile “d’oser avoir envie” de faire une séance comme celle-là, de ne pas se considérer comme quelqu’un de superficiel et égoïste.

En fait, la démarche personnelle qu’il y a derrière le portrait intime est tout le contraire, elle offre une réelle opportunité d’exploration personnelle et d’amour de soi, ce n’est pas de l’admiration de soi, c’est une expérience qui peut parfois être transcendante et aller bien au-delà de ce propre regard purement “physique” sur le résultat des photos. L’objectif n’est pas d’obtenir des photos pour se dire “whaou qu’est ce que je suis belle.eau !”, mais de vivre une expérience qui nous fasse réaliser que le beau transcende les visages et les corps, et que le sens se trouve au-delà de cela, dans la conscience d’être bien tel que l’on est.

Bref, tu l’auras compris, je ne m’inscris absolument pas dans cette croyance que ce genre de démarche serait narcissique, etj’invite vraiment celles/eux qui croient en cela à venir essayer, et se rendre compte par leur propre expérience personnelle que ce n’est pas du tout le cas.

Les croyances limitantes

Je ne suis pas photogénique

Je pense qu’il s’agit de la croyance limitante la plus répandue : il suffit d’interroger des personnes au hasard, la plupart d’entre elles ne se trouvent pas “photogéniques”. Et c’est normal, car lié là aussi à beaucoup d’idées préconçues que l’on peut avoir. Cette idée est tellement commune que j’en ai fait un article complet que tu peux retrouver ici : Je ne suis pas photogénique : faites voler en éclat les clichés grâce à… la photo !

Je ne vais donc pas rentrer dans le détail, mais sache que toute la question réside en fait dans le *comment* se trouver photogénique, car ce n’est pas réservé à certaines personnes : il n’y a aucun critère physique à remplir, il “suffit” de se libérer de nos idées (parfois fausses) sur la beauté et la photo. C’est là qu’une séance avec un professionnel prend tout son sens, car un photographe bienveillant, empathique, à l’écoute saura trouver la clé pour te révéler sous ton meilleur jour. Ce sont tes émotions, qui vont parler pour toi, et pour finir, je rappellerais juste la définition de la photogénie : “Qui produit, en photographie ou au cinéma, un certain effet poétique et esthétique révélé et amplifié par l’image.” Cela n’a donc rien à avoir avec des aptitudes quelconques que l’on aurait ou pas. Et donc aucun “critère à remplir” pour pouvoir réaliser une séance de portraits intimes. Rassurant, non ?!?

Je manque trop de confiance en moi

La question de la confiance en soi dépasse très largement le cadre d’une séance de portraits intimes, mais elle y est intimement liée. Ici mon but n’est pas de parler du bien-fondé ou non du manque de confiance en toi que tu as peut-être, mais plutôt de te montrer en quoi une séance de portraits intimes peut t’aider à améliorer cette confiance, quel que soit son “niveau” avant de la réaliser.

J’ai aussi rédigé un article sur ce thème que je t’invite à consulter La photo intime ou l’art de la confiance en soi, et je crois même d’ailleurs que j’en rédigerai d’autre tellement ce sujet me tient à cœur et est au centre de mon attention pendant une séance de portraits intimes.

La première chose que tu dois savoir, c’est que pour avoir confiance, il faut être à l’aise, et pour cela être dans un environnement qui te correspond. C’est pour cela que je prévois toujours un temps d’échanges avant les séances afin de comprendre tes envies et tes attentes, pour que le jour J tu puisses justement te sentir en confiance.

Ensuite, il faut également réaliser qu’une séance est avant tout une expérience pour toi. Cela va être l’occasion de t’exprimer telle que tu es, sans pression, sans “objectif” à atteindre. Il n’y a aucune “capacité” ou aptitude spéciale à avoir, il suffit d’être toi, et je m’occupe du reste 😉

Enfin, le fait d’être photographié.e par un professionnel va te permettre de te voir sous un autre angle, de te découvrir ou te redécouvrir autrement que telle que tu te vois le matin dans le miroir de la salle de bains.

Tout cela va participer à renforcer la confiance en toi : c’est une transformation qui passe par le fait de se sentir écoutée et accueillie telle que tu es, par l’expérience que tu vas vivre, et par le résultat des photos qui pourrait réellement changer la façon dont tu te vois 😉

Les peurs personnelles

La peur du jugement des autres

Qu’elle est tenace, cette peur du regard des autres ! et pour le coup, c’est une peur dont on aimerait pouvoir dire qu’on “passe au-dessus” (et d’ailleurs on fait parfois le.la fièr.e… devant les autres :-)). Bref, on n’est pas ici pour essayer de convaincre quiconque (y compris soi-même) que cette peur n’existe pas. Si pour toi, ce n’est pas un frein pour réaliser une séance de portraits intimes, alors tant mieux. Mais parfois la “pression sociale” est suffisamment forte pour remettre en question des choix qui pourtant nous appartiennent complètement.

Cette peur peut être liée à ce que ton entourage peut te dire à propos du fait de faire cette séance. Le problème avec les avis / remarques / critiques des autres est qu’ils ne sont que le reflet de leur propre vision du monde (et bien souvent de leurs propres peurs!), mais qu’ils viennent nous “titiller”, remuer des choses qui peuvent parfois nous rappeler des ressentis désagréables, ou en tous cas sous-entendre des choses négatives à propos de cette séance que tu as envie de réaliser, mais dont tu n’as certainement pas envie qu’elle soit “entâchée” par des pensées et émotions négatives.

Bref, l’important je crois pour dépasser cette peur est d’être clair.e avec toi-même sur les raisons qui te poussent à vouloir faire une séance de portraits intimes. Prends le temps de te demander ce que tu as envie d’y trouver, comment tu voudrais te sentir le jour J, quelles sont les émotions importantes pour toi, ce que tu voudrais en retirer. La question ici c’est le pourquoi. Si c’est clair pour toi, alors cela le sera pour les autres, et la projection de leurs propres réflexions n’aura plus d’impact sur toi et ta décision, tu seras centrée et alignée sur ce qui t’anime.

Un autre aspect de cette peur concerne directement le fait d’exposer son image au regard des autres. La réponse se situe à plusieurs niveaux :

  • le fait de t’exposer au regard du photographe. Sache tout d’abord que le photographe est d’abord là pour toi en tant que professionnel, et que la confidentialité et le respect de qui tu es sont pour moi des éléments essentiels. Cette expérience personnelle et privée se déroulera donc hors de tout regard critique qui pourrait te gêner : je ne suis pas là pour te juger, mais pour au contraire te montrer à quel point tu peux avoir un regard bienveillant sur toi-même.
  • le fait de montrer les photos de ta séance. Là c’est encore plus « simple », puisque c’est toi et toi seule qui décide de qui pourra voir tes images. Tu es libre de les montrer à ton entourage ou de les garder pour toi, de les partager sur tes réseaux sociaux personnels ou non. Bref, la décision t’appartient, c’est ton corps et ton image et il n’y aura que toi pour savoir où tu te situes par rapport à la diffusion de tes photos.

Si tu as des réticences ou des doutes, n’hésite pas à m’en parler, j’échangerai volontiers avec toi.

La peur de ne pas être à l'aise

J’assimile cette peur de ne pas être à l’aise au trac que ressent un acteur avant de monter sur scène. Elle est à la fois légitime, incontournable, mais surtout elle passe une fois que le “spectacle” a commencé, et il y a un certains nombres de choses qui peuvent être faites pour l’atténuer.

Légitime parce qu’il s’agit de poser devant un photographe professionnel, et si tu n’est pas modèle professionnel, c’est quelque chose que tu n’as probablement pas l’habitude de faire !

Incontournable ensuite, car on parle d’une séance de portraits intimes, donc du fait de se dévoiler à quelqu’un qui ne fait pas partie de ton entourage proche. Et ça, quoi que l’on fasse, c’est forcément un peu déroutant et parfois inconfortable.

Mais voilà le côté plus rassurant : il y a plein de petites choses que l’on peut mettre en place pour que tu te sentes bien, détendue, et finalement parfaitement à l’aise.

  • La première chose va être la communication entre nous avant la séance. Cet élément est primordial car cela va nous permettre de se découvrir, donc de ne pas être deux “inconnus” le jour J. Cela va aussi et surtout te permettre d’exprimer ce que tu souhaites, ce que tu attends de la séance, et aussi ce qui peut te faire peur. Tu pourras également me poser toutes les questions que tu peux avoir, il y a probablement pleins de choses qui me paraissent évidentes, que ce soit dans le déroulé, ma façon de travailler, le matériel que j’utilise, …., mais qui pour toi peuvent être sources d’interrogation. Il ne faut pas qu’il y ait de zones d’ombres pour toi avant la séance, donc n’hésite pas à me contacter, m’envoyer des messages quand une question te vient, je suis là pour y répondre.
    Toute cette phase de préparation va te permettre de te projeter dans ta séance, et donc d’être en terrain connu le jour où nous la réaliserons.
  • Ensuite, l’environnement doit être propice à te sentir à l’aise. A toi de me dire ce qui te correspond : plutôt un environnement familier comme ton domicile, ou au contraire en extérieur, ou encore à mon home studio. Il n’y a pas d’endroit meilleur qu’un autre dans l’absolu, c’est ton ressenti qui doit décider.
  • Et pour finir bien sûr, c’est l’atmosphère que je m’efforce de créer durant les séances qui permettra que le jour J tu sois réellement à l’aise. Pour cela, j’ai un mot d’ordre : on prend notre temps, donc on ne se voit pas “juste” le temps des prises de vues, mais on boit d’abord un café ou un thé, on discute, on peut revenir sur certains points que tu as besoin de clarifier juste avant la séance, ou sur tes attentes ou tes doutes, on a le temps d’aborder tout cela avant de commencer à faire les photos. Mon but est de me mettre à ton rythme, que tu te sentes bien du début à la fin de la séance.

C’est donc finalement l’ensemble de tous ces éléments qui te fera te sentir à l’aise. Tant que tout est clair pour toi, en accord avec tes pensées et tes ressentis, alors tout sera en place pour que tu sois 100% en confiance et que tu puisses lâcher-prise, et une fois que la séance aura démarré, je te promets que tu oublieras ce trac initial pour profiter pleinement du moment présent !

La peur de "devoir" oser

Cette peur est souvent liée à la précédente, mais doublée d’une interrogation sur une sorte de “performance”, le fait de se sentir obligé.e de faire quelque chose dont on n’est pas sûr de pouvoir le faire. Je peux tout de suite te rassurer là-dessus, il n’y a dans mes séances intimes aucune obligation de faire quoi que ce soit qui ne te correspondrait pas, donc tu n’auras pas à te “forcer” à aller au-delà de tes propres limites. Bien sûr, la première chose à laquelle on pense est le fait de se dénuder ou pas. Il n’y aura jamais aucune « pression » de ma part, encore une fois c’est ton corps et ton image, donc ce sera à toi de voir ce que tu as envie de faire. Tu pourras rester complètement habillée ou au contraire de mettre nue, pour moi l’important n’est pas ta « tenue », mais le fait de te sublimer quelle qu’elle soit.

En revanche, on peut parfois avoir besoin d’être un peu “poussée dans ses retranchements”, juste comme une aide pour franchir un pas qu’on oserait pas franchir tout.e seul.e. C’est là que ma bienveillance et ma douceur seront importantes pour toi, car je pourrais si tu le souhaites t’amener dans cette démarche, te guider tout en respectant évidemment toujours tes limites personnelles. On a besoin de se sentir en confiance quand on se met en “danger”, tous nos échanges avant et pendant la séance servent à créer ce climat qui te permet à la fois de te “lâcher” tout en sachant que cela n’ira pas trop loin et que tu ne franchiras pas la limite au-delà de laquelle tu te sentirais gênée, mal à l’aise, bref te retrouver dans une situation inconfortable pour toi.

L’espace que je crée pour ta séance est donc un environnement bienveillant et sécurisé pour que tu te sentes en pleine confiance, que tu puisses oser faire ce que tu as envie d’essayer sans pour autant dépasser tes propres limites.

C’est tout cela qui permet au final de s’extraire de cette peur de “devoir oser”, et c’est quand cette peur a disparu qu’on ose vraiment, et qu’on laisse la possibilité de se surprendre soi-même !

Un rapport pas toujours évident à son corps et son image

Difficile d’aborder une séance de portraits intimes sans parler d’image de soi et de rapport à notre corps. C’est d’ailleurs tout l’objet de ce type de séance : retrouver et valoriser l’image que l’on a de soi-même de façon générale, et donc le regard que l’on porte sur son propre corps. Ma sensibilité, mon approche, encouragent je crois cette acceptation, cette appréciation que tu as et que tu auras de toi-même. L’appréhension avant la séance est là aussi tout à fait normale, mais elle va te transcender pendant la séance.

C’est d’ailleurs quelque chose d’assez remarquable qui se produit à chaque fois : une fois passée la “gêne” du début de séance, le moment où on se lance, il y a ensuite une sorte de relâchement, de libération qui s’opère systématiquement. En fait, on arrive à faire taire le mental, à être dans le ressenti, et alors on oublie les “blocages” que l’on peut avoir à propos de son corps. Et puis si tu le souhaites, je peux te montrer quelques photos pendant la séance, même si elles ne sont pas encore finalisées (c’est le but du post-traitement que je réalise après la séance) elles permettent très souvent de déjà se voir sous un autre jour, et l’effet est bien souvent libératoire. J’entends d’ailleurs souvent des « whaou, je ne me pensais pas aussi belle, aussi sexy » ou des « whaou, je n’aime pas telle ou telle partie de mon corps, mais pourtant j’adore cette photo ! ». Je t’invite d’ailleurs à lire les témoignages d’ancien.nes client.es, cela pourra te faire mieux prendre conscience de cette transformation que l’on ressent à travers ce qu’ils.elles disent.

Bref, une séance de portraits intimes a un vrai effet sur le regard que l’on porte sur soi-même et son corps, et je suis là pour t’aider à le voir sous un meilleur jour 🙂

Les conditions matérielles

Tous les sujets que nous avons abordé jusqu’ici concernaient plutôt les pensées, les ressentis que l’on peut avoir à l’idée de réaliser une séance de portraits intimes, mais nous allons parler également des « moyens » de la réaliser, quelque chose d’un peu plus « terre à terre », mais essentiel aussi pour faire ce type de séances.

Ce n'est pas le bon moment

Il n’y a jamais de “moment parfait”, mais je pense plutôt que c’est toujours le bon moment. Je suis intimement convaincu qu’on ne réalise pas une séance de portraits intimes par hasard, et qu’elle peut être un ancrage, un moment privilégié que tu t’accordes sur ton chemin personnel. Ce genre de réflexion personnelle est toujours le fruit d’une introspection qui aboutit à la décision de réaliser cette séance. C’est donc le bon moment, où que tu en sois dans ton parcours, dans ta vie. Si tu penses à réaliser une séance comme celle-là, c’est que ton intuition te guide vers cela. Il n’y a pas d’autre moment à attendre alors, c’est que tu es prêt.e à essayer.

Je n'ai pas le temps

Le manque de temps nous concerne tous, mais je pense surtout que nous avons – ou plutôt nous trouvons – le temps pour ce qui nous semble prioritaire. Si ton travail te prend tout ton temps mais que tu estimes que c’est le plus important dans ta vie en ce moment, alors c’est OK. Si tes enfants, ton couple, tes amis sont l’objet principal de tes préoccupations et te prennent la majorité de ton temps, là encore c’est OK.

Mais parfois au milieu de tout ce tumulte qu’est la vie, on a besoin de se ressourcer, de prendre du temps pour soi pour mieux pouvoir donner de notre temps aux autres. Et alors une séance de portraits intimes est une bonne occasion pour faire cette pause nécessaire, s’accorder ce break dont on a parfois tant besoin. Bien sûr, cela prend du temps et va donc te demander de t’organiser pour te laisser ce temps, mais ces « contraintes » ne sont rien à côté de tout ce que cela va t’apporter.

C'est trop cher

Pour finir, le budget bien sûr peut être un frein. Le coût que cela représente n’a pas d’importance dans l’absolu, mais ce qui va être important pour toi est la valeur que tu vas en retirer. Beaucoup parlent “d’investissement” sur soi, sur son bien-être personnel. Je n’aime pas beaucoup le terme, trop connoté économie je trouve, mais il désigne quand même bien ce qu’une séance peut représenter. Tu vas effectivement dépenser de l’argent, mais tout comme le temps que tu vas accepter d’y mettre, cela va t’apporter énormément de satisfaction personnelle, une expérience unique et personnalisée, un moment rien que pour toi que tu vas t’accorder. Certains se paient un massage pour se détendre, d’autres font un voyage à l’autre bout du monde, finalement peu importe le budget, si cela te fait du bien, l’argent ne sera pas le critère limitant.

Attention, mon but n’est pas de te dire que cela n’a pas un coût. Et je peux aussi proposer des arrangements pour que tu puisses t’offrir ce cadeau qui te tient à coeur, notamment le paiement en plusieurs fois. Je fais également des bons cadeaux, si tu n’as pas la somme nécessaire disponible, tu peux tout à fait en faire une idée cadeau pour ton entourage 😉 En tous cas, n’hésite pas à m’en parler pour qu’on trouve la solution adaptée, mon but est de t’aider à te faire ce magnifique cadeau qu’est un séance de portraits intimes.

Pour conclure, je voudrais juste te dire que chaque peur ou chaque frein que tu pourrais avoir est parfaitement légitime, mais chacune de ces appréhensions peut être surmontée avec une approche personnalisée. Parlons-en, voyons ensemble comment créer la séance qui te ressemble, c’est finalement une exploration de soi, une expérience libératrice que tu t’apprêtes à vivre et il est primordial qu’elle te corresponde. Grâce à la communication, à nos échanges, tu vas pouvoir ressentir tout le potentiel que cette expérience peut t’apporter. Nous allons faire de ta séance de portraits intimes un chapitre inoubliable de ton parcours !

Tu es convaincu.e, ou tu as encore certaines réticenses (ou d’autres que j’aurais pu oublier) ? Alors n’hésite pas à me contacter, et discutons-en.

Je te dis à très bientôt !

Axel