Axel Vannier Photographe

Portrait intime lumiere naturelle femme blonde ombres visage

Ose etre toi ! Les bienfaits et mes conseils pour oser sans se forcer

“Exister, c’est oser se jeter dans le monde” – Simone De Beauvoir

Non, tu n’es pas seul.e : nombreuses sont les personnes qui n’osent pas faire de séance de portraits intimes !

Et c’est parfaitement normal ! On a tous des peurs, des croyances que l’on a développé, … et qui font qu’oser franchir le pas peut-être difficile.

Je ne vais pas revenir sur toutes les raisons qui font cette difficulté (tu peux lire mon article complet à ce sujet : Les 10 fausses bonnes raisons de ne pas faire une seance de portraits intimes), mais je vais plutôt aujourd’hui te parler de ce qu’Oser peut t’apporter, les bienfaits à “franchir” ces peurs, et des astuces pour le faire sereinement. Car oui, malgré nos peurs, nos doutes, on peut Oser sans pour autant être mal à l’aise, on peut Oser sans avoir l’impression de se mettre en danger, on peut Oser et apprécier rien que le fait de l’avoir fait !

Oser permet de se découvrir, de se rendre compte des ressources insoupçonnées que l’on a en soi. On parle ici de réaliser des séances de portraits intimes, mais ce que je te livre ici est beaucoup plus général, cela s’applique à tous les domaines de ta vie. L’action est un des piliers de l’estime de soi, car cela renforce la confiance en ses propres capacités à faire des choses qu’on pensait impossibles ou trop difficiles. Le plus important est d’avancer à ton rythme, et c’est cela qui fera la plus grande différence : savoir avancer pas à pas, c’est grâce à cela que tu réussiras à aller beaucoup plus loin que ce dont tu te pensais initialement capable.

Dans cet article, je vais donc te parler des bienfaits liés au fait d’Oser, puis je te parlerai de ma propre expérience, et enfin je te donnerai quelques astuces pour que toi aussi tu puisses oser un peu plus sans en avoir peur.

Les bienfaits d'Oser

Comme tout ce que l’on entreprend dans sa vie, pour avoir envie de le faire, on a besoin de se projeter sur les conséquences positives auxquelles cela va nous conduire.

On va donc parler ici de ce que qu’Oser va t’apporter, non pas par rapport à ce que tu vas oser faire, mais par rapport au simple fait d’oser le faire.

Si je devais résumer, c’est toute ton estime de toi qui va en prendre un (très bon ;-)) coup ! Sans faire un cours de psychologie, l’estime de soi est basée sur 3 piliers : le confiance en soi, la vision de soi et l’amour de soi. La confiance en soi, c’est le fait de se sentir capable de faire les choses, la vision de soi consiste à se connaitre, avoir une vision positive et réaliste de ses propres capacités, et enfin l’amour de soi est le fait de réussir à s’apprécier tel.le que l’on est. On va donc passer en revue ces 3 aspects fondamentaux de l’estime de soi.

Augmenter ta confiance en toi

C’est le bénéfice le plus évident auquel on pense car il s’agit aussi de ce lui qui nous fait le plus peur à aller chercher. Augmenter sa confiance en soi passe par l’action, le fait de prendre un risque, de relever un défi, d’accepter de faire quelque chose que l’on n’a jamais fait auparavant. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela nous fait ressentir de la fierté ! Fierté d’avoir réussi à dépasser nos craintes initiales, et c’est cela que nous gardons en mémoire, peu importe le résultat.

Cela t’offrira aussi un grand sentiment de liberté, car avoir osé une première fois te fait prendre conscience que tu peux le faire, et donc que tu n’as plus besoin d’être contraint.e par des peurs par anticipation; tu es libre de faire ce dont tu as envie, si tu as réussi une première fois, alors tu peux le refaire. C’est un cercle vertueux que tu es en train de mettre en place, et qui te servira dans tous les domaines de ta vie, pas seulement pour réaliser une séance de portraits intimes.

Augmenter ta vision de toi

Augmenter sa vision de soi est le fait de mieux se connaitre, de savoir quelles sont nos forces et nos faiblesses de façon “neutre”, impartiale. Ce n’est pas se sentir fort ou faible dans tel ou tel domaine, c’est savoir de quoi l’on est capable, quelles sont nos limites. Et c’est en ce sens là qu’Oser nous aide à avancer sur le chemin de la connaissance de soi. Oser permet de voir un peu au-delà de ce qu’on pensait être ses limites, mesurer si l’on est capable d’un peu plus que ce que l’on pensait, ou prendre conscience que cela constitue une barrière pour l’instant trop difficile à franchir.

En résumé, c’est un retour d’informations sur toi-même que cela va t’apporter, et tu en ressortiras grandi.e dans tout les cas, tu te connaitras mieux, tu en sauras plus sur tes réactions, tes ressentis par rapport à la situation que tu auras osé “affronter”, tu auras pu t’autoriser à réagir de façon spontanée à une expérience dont tu ne maitrisais peut-être pas tout au départ. Tu mettras ainsi de la conscience sur tes propres capacités, tes “compétences”, tes traits de personnalité.

Augmenter ton amour de toi

Dernier aspect de ce triptyque, l’amour de soi. En quoi une séance de portraits intimes peut-elle permettre de nourrir cet amour ? Et bien tout d’abord le sentiment de fierté d’avoir osé faire cette séance va renforcer l’appréciation que tu as de toi-même. De plus, tu vas te découvrir sous un nouveau jour, d’une façon dont tu n’as pas l’habitude dans ton quotidien. Et bien sûr, ce n’est pas seulement cette originalité qui va porter ses fruits, mais aussi le fait d’avoir fait appel à un professionnel, car je vais mettre à ton service toutes mes compétences pour réellement te sublimer, pour que tu puisses te voir en photo et te trouver belle.au. Mon approche très naturelle et authentique de la photo de portraits en général, et de la photo intime en particulier, font qu’en plus tu te “reconnaitras” sur ces photos. Pourquoi je te dis cela ? Tout simplement parce que j’ai eu beaucoup de témoignages de personnes qui avaient déjà réalisé des séances photo en studio pro, qui pour certaines appréciaient ces photos mais ne se retrouvaient pas telles qu’elles sont dans leur vie de tous les jours. Le rendu naturel de mes photos permettra d’éviter cet écueil, et de faire en sorte que non seulement tu apprécies les photos de toi, mais qu’aussi elles te ressemblent.

Portrait intime femme miroir lumiere naturelle cocooning

Pour conclure sur les bienfaits, tu peux voir maintenant qu’Oser va te permettre d’être plus confiant.e dans ta capacité à passer à l’action, de mieux te connaître, et enfin de mieux t’apprécier tel.le que tu es. Les 3 piliers de l’estime de soi vont être nourris, et vont donc participer aux bienfaits d’Oser !

Si tu veux aller plus loin dans la compréhension des mécanismes de l’estime de soi, je te conseille le livre de Christophe André “L’estime de soi” (au moins, on sait de quoi ça va parler ;-)). Un très bon bouquin, complet et didactique en même temps, avec beaucoup d’éléments pour se situer soi-même et des outils pour améliorer cette fameuse estime de soi.

Mon expérience personnelle

C’est bien beau de vanter les mérites du fait d’Oser, mais finalement tu peux te demander “qui je suis” pour en parler. Et au-delà de ma légitimité, je suis profondément convaincu que le partage d’expériences permet de mieux se projeter, et aussi de se rendre compte que ce ne sont pas que des jolis mots pour donner envie, ce n’est pas que de la théorie, mais une réalité possible et à portée de main.

Je vais donc te parler un peu de ma propre expérience, mais également te partager le témoignage de clientes qui ont elles-mêmes expérimenté cela.

Pour mieux me situer, il faut savoir que je suis quelqu’un d’introverti, plutôt timide. Quand j’arrive dans un lieu nouveau, avec des gens que je ne connais pas, j’ai beaucoup de mal à me “libérer”, j’ai besoin de temps pour me sentir à l’aise. Je ne suis pas celui qui va se mettre en avant, mais plutôt celui qui observe. Bref, tu l’as compris je suis quelqu’un de discret, et pour quelqu’un de discret, Oser ce n’est pas naturel.

Pourtant, ce n’est pas un cap insurmontable. Pour moi, ç’a d’abord été un changement intérieur, il s’est agit d’oser prendre conscience de qui j’étais, de mes limites, et de ne plus me laisser dicter mes choix par les circonstances. Le déclic s’est réellement produit quand j’ai reconsidéré ma vie professionnelle dans son ensemble, quand je me suis rendu compte que mon précédent travail ne me convenait plus (j’ai été ingénieur pendant plus de 15 ans). La première fois que j’ai vraiment osé faire quelque chose a donc été ma décision de quitter mon job. Je n’avais aucune perspective, aucune idée de ce que je voulais faire, mais j’ai osé partir de l’entreprise dans laquelle j’étais rentré en tant que stagiaire pendant mes études. Avec le recul, je me rends maintenant compte, au moment même où j’écris ces lignes, que j’ai osé faire des choses bien avant cela, mais avec une différence fondamentale : jusque là j’osais en me forçant ! J’osais faire des choses parce qu’il “fallait” les faire. Mon départ a été tout sauf un coup de tête, pourtant c’était comme sauter dans le vide : c’était franchir un pas sans savoir ce qu’il y aurait derrière.

Bien sûr, ensuite j’ai mis en place les différentes étapes pour retrouver un métier, je me suis fait aider, accompagner par 2 coachs géniales, Lucero et Delphine, pour “trouver ma voie”. Mais là aussi, j’ai été confronté au fait d’Oser. Oser entreprendre, Oser monter son activité pour en vivre, c’était tout le contraire de ce que la vie m’avait appris jusqu’à présent. Pourtant, là aussi, un pas après l’autre, je mets en place les actions pour que je puisse vivre de ma passion qu’est la photo, et que je puisse la partager avec toi !

Enfin, comme je te l’ai dit je suis discret et introverti, et donc assez naturellement j’ai tendance à garder mes réflexions pour moi, à intérioriser. Ecrire cet article aujourd’hui, ainsi que tous les autres, est une autre forme d’Oser pour moi : dans ce que j’écris, je mets beaucoup de moi, je me dévoile, c’est presque une mise à nu de ma part. Et pourtant, je ne le crains pas (ou plus ;-)), car je sais que ce partage peut t’apporter beaucoup, et que c’est cela qui compte pour moi aujourd’hui.

Finalement, Oser se fait petit à petit, chaque pas après l’autre, mais le fait d’avoir osé faire tout ça, prendre conscience de qui je suis, de ce que je voulais vraiment, et de mettre en place les actions pour que ma vie soit alignée avec cela, tout ça m’a rendu plus fort, plus autonome, et au final me permet de mieux m’affirmer, croire en moi, et en faire profiter les autres.

 

Pour continuer ce chapitre de retour d’expériences, je voudrais juste te partager quelques témoignages de personnes que j’ai eu la chance de photographier. Je ne voudrais pas parler à leur place, donc je vais me contenter de les citer (le dernier témoignage est plus long que cela, je me suis permis de ne conserver que les passages qui nous intéressent ici). Evidemment, mon ego est super content des mots qu’elles ont employé pour parler de moi ;-), mais pour en revenir à cet article, je trouve assez frappant ce qui ressort dans leurs paroles du fait que toutes les trois ont osé franchir un cap dans leur vie à travers ces séances photo :

 

Cécile

« J’étais stressée à l’idée de faire une séance photo pour agrémenter mon site pro, mais Axel a tout de suite su me rassurer et me mettre à l’aise.

Très doux, il a répondu à l’ensemble de mes demandes de photos : en intérieur, en extérieur, avec de la lavande, …

Le résultat est là et je suis fière d’avoir maintenant de belles photos de moi 🙂

Merci Axel ! »

 

Alexandra

« Je n’ai jamais été très à l’aise derrière un objectif, pourtant avec lui, on se sent tout de suite en confiance.

Axel est doux, professionnel, bienveillant et a à coeur de nous faire passer un beau moment.

Les photos sont non seulement réussies mais son pari de me faire aimer la photographie, l’est aussi ! »

 

Sophie

« J’ai eu la chance de faire […] plusieurs shootings photos qui m’ont tous marqués. […] Une séance familiale avec mes ados qui a immortalisé des moments forts de nos vies et nos liens d’amour. Une jolie séance pleine de fraicheur et de vitalité cet été.

La dernière, un shooting de photos de nu, tellement forte en terme de message et de prise de conscience de ma féminité et qui a boosté mon estime de soi ! […]

Chaque shooting m’a permis d’en découvrir davantage sur moi, sur mes capacités et de dépasser mes croyances limitantes.

Merci infiniment pour ces moments qui contribuent aujourd’hui à faire de moi la femme que je suis. »

Comment Oser sans avoir peur ?

Maintenant que je t’ai vanté les mérites et les bienfaits d’Oser faire quelque chose, je vais véritablement t’aider en te donnant des pistes pour que toi aussi tu réussisses à franchir les étapes que tu as envie.

Oser, c’est se faire plaisir

C’est ce que j’évoquais dans le chapitre précédent en te parlant de mon expérience personnelle, et c’est la première chose à prendre en compte quand tu veux oser faire quelque chose : il ne faut surtout pas se forcer ! Oser est diamétralement opposé à se sentir obligé, Oser n’est pas un passage en force, un affrontement d’une situation qui te fait peur, il s’agit au contraire de comment tu vas t’accompagner toi-même vers quelque chose de nouveau, qui te fait peur mais dont tu as ENVIE.

La première étape consiste donc à savoir ce que tu veux profondément : on est ici dans la réflexion, l’introspection, la connaissance de soi. C’est d’ailleurs pour cette raison que mes offres de séances de portraits intimes s’accompagnent toujours d’une phase préparatoire. Pour que tu puisses te poser ces questions, et pour qu’Oser ne soit pas une obligation mais un réel plaisir !

Changer sa perception de l’échec

On touche ici souvent à des peurs plus profondes qu’elles n’y paraissent : la peur de décevoir ou de se décevoir. On est d’ailleurs souvent pris au piège : soit on n’ose finalement pas, et on est déçu de ne pas avoir osé, soit finalement on ose faire quelque chose et on a peur d’être déçu du résultat ! C’est le fameux serpent qui se mort la queue.

Quand je parle de perception de l’échec, je devrais plutôt dire la perception de l’échec potentiel, car tant que tu n’as pas essayé, tu n’as pas échoué!… Et c’est là tout le noeud du “problème” : on s’imagine tout un tas de raisons d’échouer, sans pour autant voir toutes les raisons de réussir !

La bonne nouvelle pour toi, c’est qu’il n’y a que la réussite possible par le fait d’oser faire une séance de portraits intimes. Pourquoi ? tout simplement parce qu’on est dans le Oser, pas dans le résultat. Oser est en soi son propre résultat : le fait d’oser fait la réussite d’avoir osé ! Tu ne peux donc pas échouer, le résultat est atteint dès lors que tu passes à l’action !

Se libérer du regard des autres

Je ne vais pas citer toutes les peurs possibles (pour ça, je te renvoie plus volontiers vers un autre de mes articles Les 10 fausses bonnes raisons de ne pas faire une seance de portraits intimes)), mais je vais quand même citer une des plus courantes quand on parle de portraits intimes : il s’agit de la peur de s’exposer ! C’est une peur tout à fait légitime, et je vais te parler ici de la 1ère façon de l’aborder : cela va venir de toi, il va s’agir de la bienveillance avec laquelle tu pourras accueillir à la fois ton propre ressenti pendant la séance, mais aussi le résultat, le fait de te voir en photo. Ici aussi, la phase préparatoire de notre séance sera là pour que tu prennes conscience de la façon dont tu voudras te dévoiler, donc tu voudras te voir sur les images. Tu peux aussi d’ailleurs avoir peur de t’exposer dans le sens de montrer tes photos à ton entourage, ta famille, tes amis ; rappelle toi que tu es seul.e à décider à qui tu montres tes photos, et faire une séance de portraits intimes n’est pas forcément synonyme de devoir montrer ses photos à tout le monde. Certaines personnes le font, mais il y en a aussi qui décident de garder les images pour elles-mêmes; il n’y a pas de “bonne” façon de faire, tu es seul.e juge donc ne te mets aucune pression, et là aussi laisse tes envies te guider.

S’entourer des bonnes personnes

J’en viens à la 2ème façon d’aborder cette peur de s’exposer : celle-là vient des personnes de ton entourage. Il y a probablement des personnes autour de toi qui ont, tout comme toi, une vision positive de la photo, et qui pourront t’apporter leur soutien dans cette expérience que tu t’apprêtes à vivre. Et il y a aussi moi Axel, je suis là pour toi, je suis là pour que tu te sentes en confiance, suffisamment à l’aise pour te sentir libre de t’exprimer tel.le que tu es. C’est tout mon apport en tant que professionnel de créer cela, ce n’est pas une séance improvisée avec un inconnu que tu vas réaliser, mais un vrai shooting photo avec un photographe. Ma posture de professionnel, mes compétences, ma façon de travailler font que je vais créer un environnement adapté, un espace sécurisé pour que tu sois 100% à l’aise lors de la prise de vues. Enfin, à titre plus “personnel”, j’ai un caractère doux, empathique, à l’écoute, qui participera à te mettre en confiance. Enfin, et c’est là le plus important : je ne suis pas là pour te juger, mais pour te mettre en valeur ! Et ce n’est pas parce que je rencontre évidemment beaucoup de personnes qui osent franchir le cap de réaliser une séance de portraits intimes que je trouve que cela est évident. Je suis au contraire tout à fait conscient de la “difficulté” que cela peut représenter, et c’est même pour cela que je trouve ces séances si magiques : voir quelqu’un se transformer parce qu’il ou elle a osé est une des grandes satisfactions que je trouve dans mon travail.

Préparer le terrain / communiquer

Souvent, la peur d’oser vient aussi du fait que l’on pense que ce qu’on se prépare à faire devrait être “facile”, tout simplement parce qu’on se compare non pas avec des personnes qui n’ont jamais fait cela, mais avec ceux qui l’ont déjà fait ! Rien n’est a priori facile, on apprend tous jour après jour des choses nouvelles dans nos vie, alors pourquoi pas toi ?

Communiquer est extrêmement important, car cela va permettre de désamorcer la majorité des appréhensions que tu peux avoir. Je sais je radote un peu ;-), mais la phase de préparation est essentielle dans mes séances, car tu vas avoir l’occasion de partager tout ce que tu as envie de faire, mais aussi tout ce que tu peux redouter, tes limites. Rien qu’en parler va te faire du bien, car tu te rendras alors vraiment compte que ta séance t’appartient : c’est toi qui va modeler le déroulé, pour que cela te corresponde avant tout.

Enfin, on peut mettre en place tout un tas de choses pour que tu te sentes encore plus à ton aise : mettre ta musique préférée, aller dans un endroit dans lequel tu te sens bien, … voire même profiter de l’accompagnement émotionnel que je propose en option (voir la page dédiée pour plus de détails). Si tu as d’autres idées d’ailleurs, n’hésite pas à les partager lors de nos échanges avant la séance !

Avancer pas à pas

Le dernier conseil pour Oser est probablement le plus important : c’est d’y aller à TON rythme ! Quelqu’un qui a le vertige ne va pas directement sauter à l’élastique du haut de la tour eiffel, par contre, il ou elle pourra monter sur un escabeau, puis se mettre sur un balcon en hauteur, … Bref, tu as compris le principe, on y va étape par étape, un pas après l’autre. C’est la même chose pour tout le monde, donc aussi pour toi. J’en reviens au fait de ne pas se forcer, chaque étape doit être un pas supplémentaire, mais pas un combat contre toi-même. Si j’en reviens aux séances de portraits intimes, c’est exactement la raison pour laquelle je te laisse carte blanche pour définir la séance dont tu as envie. Se dévoiler en photo est en soit un pas en avant. Si tu souhaites être accompagné.e sur ce chemin, je suis à ton écoute pour définir le parcours qui sera le tien. On peut imaginer quelque chose de progressif au cours d’une ou plusieurs séances (c’est le cas de Sophie, dont tu as le témoignage un peu plus haut : on a fait 3 ou 4 séances ensemble, c’est le temps dont elle elle avait besoin pour petit à petit se mettre à nu physiquement et réussir à oser ce type de séance).

En résumé, prends ton temps, c’est cela qui te fera avancer. Aucun besoin d’avancer vite, il suffit de faire un pas pour que le suivant vienne naturellement et ainsi de suite.

Portrait intime boudoir femme lit rire lumiere naturelle
Portrait intime boudoir femme lit rire lumiere naturelle

Pour conclure, je voudrais juste te rappeler qu’Oser va faire un bien fou à ton estime de toi, à travers la confiance qui sera la tienne après l’avoir fait, la connaissance de toi qui va grandir, et aussi le fait de mieux t’apprécier tel.le que tu es. Tu n’es pas seul.e non plus, tout le monde est confronté à ce dilemme entre Oser faire quelque chose et rester dans sa “zone d’habitudes” (je n’aime pas le terme de zone de confort, car il suggère qu’Oser serait inconfortable, ce qui n’est pas le cas si tu suis les quelques conseils que je viens de te donner – ce n’est inconfortable que si cela se transforme en rapport de force). Moi le premier, je suis confronté tous les jours au fait d’Oser des choses nouvelles, rien que par mon métier et ma façon de l’exercer, que je peaufine au fil du temps, mais également dans plein d’aspects de ma vie personnelle.

Enfin et surtout, Oser c’est cool : ça fait un bien fou et c’est “facile”! En faisant quelque chose qui nous fait réellement envie, en le faisant pour nous-même et pas pour quelqu’un d’autre, en s’entourant de personnes bienveillante qui vont t’aider dans cette démarche, en dialoguant sur les difficultés ou les hésitations que tu peux rencontrer, et surtout en y allant à ton propre rythme, alors tu verras que oui, Oser c’est facile !

Alors, qu’est-ce que tu attends pour Oser être toi ?

Si cela te parle, viens en discuter, ce sera un grand plaisir pour moi de t’accompagner sur ce chemin.

Je te dis à très vite !

Axel

Come2theweb